Consommation : les finances et crédits qui l'entourent

11 février 2020

Regroupement de prêt : quels sont les motifs de refus ?

Saviez-vous qu’il est possible pour un établissement financier de vous refuser une demande de regroupement de prêt ? En effet, rien n’oblige une banque à accéder à votre demande si vous ne possédez pas les critères adéquats. Si cela vous est déjà arrivé, ce billet devrait vous aider à mieux comprendre les différents motifs de refus.

En premier lieu, il est important de comprendre qu’en temps normal, un regroupement de prêt est considéré comme étant une demande de prêt comme une autre. Ce qu’il faut retenir ici, c’est que vous devez réunir les critères nécessaires pour aller de l’avant dans vos démarches comme lorsque vous le faites pour une demande de prêt traditionnelle. Entre autres, votre capacité d’emprunt doit toujours être dans le vert et votre taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 33%.

Qui plus est, être fiché au FICP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ne fait que réduire vos chances d’obtenir une réponse positive. Vous l’aurez donc compris ; afin de bénéficier d’un regroupement de prêt, il faut que vous soyez en mesure de mettre toutes les chances de votre côté et que vous disposiez d’un profil emprunteur irréprochable. Par la suite, vous pourrez entamer vos démarches de rachat de crédit.

Résultat de recherche d'images pour "refus"

Il existe de nombreux motifs de refus pour un regroupement de prêt

Posté par robert_louis56 à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Crédit : le surendettement touche de moins en moins de français

L’une des bêtes noires du monde du crédit et du financement pour particuliers est le surendettement. Nombreux sont les emprunteurs qui font appel à des aides financières et qui se retrouvent dans des situations économiques (ou parfois professionnelles) qui font que le remboursement d’un prêt devient une tâche dure, voire même impossible. Cela dit, un récent rapport de la Banque de France a prouvé que ce fléau touche de moins en moins de français. Zoom sur ce sujet.

Par définition, le surendettement a lieu lorsque les mensualités d’un particulier surpassent largement ses revenus mensuels. Généralement, on peut calculer le taux d’endettement d’un particulier en se basant sur son entrée d’argent régulière ainsi que ses charges habituelles. Si le taux est supérieur à 33%, c’est que l’emprunteur est en zone de surendettement. Mais qu’en est-il de la capacité de remboursement des français en 2020 ?

Selon un rapport mis en place par la Banque de France, malgré 81,000 cas de surendettement notés en 2019, cet indice a toutefois connu une baisse de 8% sur le fil d’une année. Cette baisse est notamment due aux lois qui protègent le particulier dans le cadre de la consommation. On parle notamment de la loi Lagarde et Hamon.

Résultat de recherche d'images pour "endettement"

Il y a de moins en moins de cas de surendettement !

Posté par robert_louis56 à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Crédit conso : un coup de froid noté en novembre 2019

Malgré une année 2019 relativement positive pour le crédit conso, il faut tout de même noter une légère baisse peu avant la fin de novembre. En effet, avant son essor fulgurant sur la globalité, la progression du crédit à la consommation a toutefois connu un ralentissement.

Cela dit, il faut garder en tête qu’il ne s’agit de rien de conséquent. En effet, on parle ici d’une baisse de 2,4% par rapport aux chiffres présentés en 2018. Les onze premiers mois de l’année 2019 prouvent, quant à eux, que la progression du crédit à la consommation a bien eu lieu. La baisse de régime notée en 2019 était principalement associée aux demandes de crédit à la consommation classiques (prêts affectés, personnels et auto). Cependant, le crédit renouvelable, quant à lui, a connu un regain de forme de 4,5%.

En 2019, il est intéressant de noter également que les demandes de crédit à la consommation classiques (prêt personnel) sont passées sous la barre des 1%. En effet, cette dégression est due à la baisse des prêts personnels (-2,4%) qui représentent plus de 1/3 des sommes accordées par les formes d’aide financières. Quant à l’aide aux travaux maison, ce dernier a dépassé 3 milliards d’euros en décembre 2019, soit une progression de 13,7% sur la dernière année.

Résultat de recherche d'images pour "taux"

Le crédit conso a connu une baisse en novembre malgré une année positive

Posté par robert_louis56 à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 février 2020

Crédit conso : les droits et les obligations qui vous regardent !

Quand il s’agit du crédit conso, il y a de nombreux droits et obligations qui ont été rédigés à l’égard du particulier. Ce billet vous propose de découvrir un zoom sur ce sujet pendant que nous plongeons au fin fond de la loi Consommation !

Selon la loi, lorsque vous faites appel à une aide financière, vous vous engagez à respecter une série d’obligations, tout comme vous acceptez le fait que la loi vous protège d’un bon nombre de choses dans le cadre de la finance. A titre d’exemple le plus simple, le fait de rembourser votre emprunt dans les temps, et ce, tous les mois, fait partie de votre engagement envers la banque.

En ce qui concerne vos droits, ils sont multiples. Cela dit, l’une d’entre elles est particulièrement importante ; c’est le droit à l’information. Comme son nom l’indique, ce droit vous permet d’accéder à un bon nombre d’infos qui ne figurent pas toujours sur votre contrat de prêt. Il est de votre droit et parfois, de votre devoir de poser les bonnes questions à votre organisme de prêt !

Résultat de recherche d'images pour "business"

Le crédit conso est gouverné par des lois servant à protéger le particulier et le préteur !

Posté par robert_louis56 à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Crédit non affecté : quelles sont les conditions applicables ?

Si généralement une demande d'emprunt traditionnelle demande à ce que vous fournissiez un devis, qu'en est-il du crédit non affecté ? Sous cette forme de financement, la banque ne vous demande pas de fournir de justificatif, mais se réserve toutefois le droit de vous demander une approximation des fonds dont vous avez besoin. En ce qui concerne le reste, tout se passe comme une demande d'emprunt normale. La seule exception est que vous pouvez utiliser la somme octroyée comme vous le désirez. Il va de soi que le dit montant doit être remboursé en concordance avec la date d’échéance ou la période stipulée dans votre contrat de prêt.

Résultat de recherche d'images pour "demande argent"

Le crédit non affecté vous permet de bénéficier d'une somme d'argent sans but fixe

Posté par robert_louis56 à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Surendettement : tout ce que vous devez savoir à ce sujet

Que savez-vous à propos du surendettement ? Ce billet devrait vous intéresser si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser dans la section des commentaires plus bas et nous reviendrons vers vous en cas de doute.

Selon la loi de Consommation, le surendettement est bien plus qu’une situation économique négative. En effet, ce terme a pour but de désigner qu’un ménage à des charges mensuelles nettement supérieur à ses revenus habituels. Il existe un calcul simple qui permet de déterminer le taux d’endettement chez un particulier. Prenez la totalité de vos mensualités, divisez la par vos gains et multipliez le tout par 100. Le résultat obtenu est votre taux d’endettement.

Généralement, les banques n’accordent pas de nouvelles demandes de prêt aux emprunteurs qui ont plus de 33% de taux d’endettement. Si vous vous retrouvez dans ce cas de figure, il est important de comprendre la marche à suivre avant de procéder. Faites de sorte à ce que tous vos retards soient pris en charge et essayez de solder l’un de vos crédits avant d’opter pour une nouvelle demande de prêt.

Résultat de recherche d'images pour "Surendettement"

Personne n’est à l’abri du surendettement

Posté par robert_louis56 à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Négocier son taux d’intérêt : ce qu’il faut savoir

Savez-vous qu’il existe une façon de négocier son taux d’intérêt ? Cela dit, il faut garder en tête que ce n’est pas aussi facile qu’on ne croit. Ce billet est là pour vous aider à mieux comprendre les conditions rédigées à l’égard du consommateur.

Qu’il soit fixe ou variable, sachez qu’il est possible de revoir son taux d’intérêt à la hausse ou à la baisse. Cela dit, les conditions pour que cela soit possible sont assez délicates. Si vous notez une évolution (généralement à la baisse) du taux d’intérêt sur le marché du crédit à la consommation, vous seriez sans doute tenté de négocier un reconditionnement de votre contrat d’emprunt. Cela dit, cela n’est possible que si les deux parties concernées (particulier et organisme) sont d’accord.

Dans le cas où vous faites face à un refus, sachez qu’il existe une autre solution pour profiter des taux d’intérêt actuels. Le regroupement de crédit permet aux particuliers de réunir toutes leurs mensualités en cours sous une seule somme globale qui adopte le taux d’intérêt du marché au moment de la signature. Ainsi, vous ne bénéficiez pas seulement d’un taux réduit, mais d’une réduction globale sur toutes vos mensualités en cours.

Résultat de recherche d'images pour "taux"

Vous pouvez renégocier votre taux d’intérêt d’une certaine façon

 

Posté par robert_louis56 à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Renégociation du contrat de prêt : comment ça marche ?

Dans le monde de la finance, il faut savoir que la renégociation du contrat de prêt est une possibilité chez bien des organismes de crédit. Ce billet vous explique ce qu’il est possible de modifier ainsi que la marche à suivre pour aller de l’avant.

Quelles sont les variantes que vous pouvez renégocier quand il s’agit du crédit à la consommation ? Dans la plupart des cas, il y a trois points que vous pouvez modifier au sein de votre contrat d’emprunt. Notamment, le taux d’intérêt nominal, la force des mensualités ainsi que la durée de remboursement. Cela dit, il est important de garder en tête que certains organismes vous donnent également la possibilité de ne pas souscrire une garantie emprunteur.

Comment procéder ? En temps normal, c’est lors de la signature du contrat que vous avez l’opportunité de renégocier vos conditions. A titre d’exemple, la durée de remboursement qui est généralement mise en place en accordance avec votre capacité d’emprunt peut être revue à la hausse ou à la baisse par le particulier. Ainsi, par la même occasion, celui-ci a un meilleur contrôle sur la force de ses mensualités au cours de son accord.

Résultat de recherche d'images pour "negociation"

La renégociation du contrat de prêt est possible chez de nombreux organismes

Posté par robert_louis56 à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 février 2020

Carte bancaire : que faire en cas de perte ou de vol ?

Comme n’importe quel bien matériel, une carte bancaire a des chances de se faire voler ou de se perdre. Dans ce cas de figure, il faut connaitre la marche à suivre. Si vous avez des questions à ce sujet, ne manquez pas de les poser dans la section des commentaires plus bas.

En cas de perte ou de vol de votre carte bancaire, il est important d’agir dans l’immédiat afin d’éviter des cas de fraudes ou d’abus sur votre compte en banque. La première chose à faire est de contacter votre établissement pour effectuer le blocage immédiat des paiements par carte bancaire. Ainsi, si votre carte a été volée, elle ne pourra pas être utilisée pour effectuer des achats en ligne ou dans des magasins.

Afin d’enclencher cette procédure, il existe un numéro ; celui du service interbancaire d’opposition à carte bancaire. Le numéro est le 0 892 705 705. Celui-ci est accessible 24/7 (appel vers un numéro fixe + 0,34 € TTC/min, depuis un téléphone fixe ou mobile). Lorsque vous appellerez, vous recevrez un numéro d’enregistrement que vous devrez conserver si une contestation doit avoir lieu.

Résultat de recherche d'images pour "vol carte bancaire"

Bloquez votre carte dans l’immédiat si vous l’avez perdue

Posté par robert_louis56 à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Carte bancaire avalée par un DAB : que faire ?

Peu de gens le savent, mais nombreux sont les particuliers qui ont vu leur carte bancaire se faire avaler par un DAB (Distributeur automatique de Billets) pour des raisons diverses. Si cela ne vous est jamais arrivé, vous devez au moins imaginer le stress que cela peut engendrer. Cela dit, vous ne devez pas paniquer et ce billet va justement vous expliquer comment faire pour la récupérer !

En premier lieu, il est important de prendre conscience des nombreuses raisons pour lesquelles un DAB pourrait avaler votre carte bancaire. Cela peut partir d’une erreur basique comme vous avez mal entré votre code confidentiel trois fois d’affilées (oui, cela peut arriver), ou tout simplement une erreur de la machine. Une autre raison banale, mais incroyablement courante est le fait de laisser sa carte dans la machine trop longtemps après une opération bancaire.

En effet, 25 secondes après ne pas avoir récupéré votre carte, celle-ci sera jugée comme étant « oubliée dans la machine » et finira par être avalée par cette dernière. Dans ce cas de figure, il ne faut pas panique puisqu’il vous suffit généralement de contacter votre organisme financier si le DAB lui est associée.

Résultat de recherche d'images pour "cartes de credit"

Une carte avalée ? Pas de panique !

Posté par robert_louis56 à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,