La santé est-elle devenue trop chère ? En effet, selon une étude de l’Institut CSA pour un spécialiste de la consommation, un Français sur trois aurait renoncé à se faire soigner au cours des douze dernier mois en raison de frais trop importants. Si 48 % des personnes interrogées parviennent à anticiper le budget santé quelques mois avant d’en avoir besoin, 32 % utilisent leur épargne et 13 % ont recours à un prêt.

Financer son budget santé est donc bien une réalité malgré les assurances et les complémentarités. D’ailleurs, ces finances ne cessent d’augmenter selon les sondés. Il s’agirait néanmoins d’un montant atteignant 1 166 euros par an pour les habitants du Grand-Est tandis qu’en Hauts-de-France, il s’agirait d’un budget annuel de 1 122 euros, auquel il resterait quelque 575 euros de non pris en charge.

budget-sante-en-france

Le budget santé en hausse 

Les frais médicaux seraient donc devenus trop onéreux pour 57 % des personnes interrogées avec un renoncement pour une personne sur trois. Ce sont les plus de 50 ans qui sont les plus touchés avec un budget santé moyen de 934 euros.

Ce sont en moyenne 715 euros qui sont investis chaque année en frais médicaux, avec un reste à charge de 232 euros. Ces raisons financières sont ressenties par toutes les tranches d’âge.