Depuis plusieurs mois, il est possible de constater une baisse plus ou moins constante du taux de crédit consommation chez certains prêteurs. Que se passe-t-il lorsque ce taux frôle le 0 % ? Est-il vraiment attractif ? Pour qui ? Quels sont les critères auxquels accordés une attention particulière ?

De nombreux organismes financiers mettent en avant des propositions attractives de crédit à la consommation. Et cela semble fonctionner puisqu’en avril et en mai, le crédit bancaire a bondit ! Les secteurs en hausse sont aussi bien des prêts pour l’amélioration de la maison que des financements pour acheter une voiture ou simplement pour un usage personnel. Il est possible de faire le lien entre ce regain d’activité et les taux…

credit (2)

L’envers du crédit à la consommation et des taux planchers

Ces propositions sont-elles sans conditions ? Pas toujours. En effet, pour y accéder, il faudra souscrire des sommes plutôt importantes à rembourser en peu de temps. Ces courtes durées permettent ainsi d’accéder aux meilleures propositions d’emprunt du marché. Toutefois, il est indispensable de vérifier sa capacité de remboursement afin de ne pas excéder le seuil recommandé.

Dans ce cas, plusieurs options ; comparer les offres de crédits, constituer une épargne et augmenter ses revenus afin d’être en mesure de respecter les échéances imposantes de ces prêts.